• Qu’est-ce que la thérapie de libération d’âmes ?

Dans de nombreuses cultures dites primitives, on retrouve la croyance que la mort peut être bonne ou mauvaise. Dans le cas d’une « mauvaise mort », l’âme reste attachée à la terre et peut affliger et posséder les vivants. Les gens, en Occident comme ailleurs, sont souvent troublés par de tels esprits. Les esprits qui occupent un corps sont aussi en souffrance. Cette thérapie offre la  possibilité de libérer à la fois l’hôte et l’esprit.

Quand nous mourrons, notre âme quitte notre corps. Quelquefois, ces âmes restent coincées sur le plan terrestre pour de nombreuses raisons. Elles peuvent choisir de rester avec leur famille, ou de rester attachées à l’endroit où elles sont mortes. Ces âmes peuvent être confuses et ne plus savoir que faire et ou aller. On dit qu’elles sont  « liées à la terre ».

Souvent, ces âmes peuvent prendre possession d’un être humain afin de vivre par procuration à travers l’hôte vivant. Cela peut engendrer de nombreuses problématiques pour l’hôte humain, telles que l’alcoolisme,  la toxicomanie, des phobies, des douleurs ou des maladies. Ces âmes peuvent rester attachées à leur hôte humain pendant de nombreuses vies et ainsi causer des problèmes dans chacune de ses vies si elles ne sont pas accompagnées vers l’au-delà.

Certaines entités ne veulent pas partir. Elles peuvent être tout à fait à l’aise avec leur hôte et  avoir été jointes à eux durant de nombreuses vies. Un lien fort se forme entre l’entité et son hôte. Parfois, le lien est si fort que l’hôte lui-même peut avoir peur de les quitter. Beaucoup d’entités ont peur de l’Enfer et de la damnation. La plupart du temps, il est nécessaire de  négocier avec un esprit pour le convaincre qu’il doit partir.

Le thérapeute qui enlève les entités se doit d’être formé et expérimenté car beaucoup de manifestations observables en séances ne sont pas ce qu’elles semblent être. De temps à autre, ce qui peut être considéré comme une entité peut-être un sous-ego altéré qui doit être alors intégré et non libéré.

  • Ce qui attire les entités négatives

Toute personne qui éprouve des émotions négatives assez longtemps peut obtenir une « fixation négative », même les gens les plus improbables sont concernés, tels que : les enfants, les prêtres, les médiums, les gens très instruits. Aucun segment de la population n’est à l’abri. Si vous pouvez éprouver des émotions négatives, vous pouvez avoir un attachement possessif, car c’est ce qui les nourrit. En outre, les maisons, les chambres, les objets (voitures par exemple) peuvent être occupées par des entités négatives.

 

  • Programme de la formation

Liste non-exhaustive des sujets abordés dans la formation :

  • Les âmes perdues.
  • Les entités non-terrestres.
  • Détection des entités par scan du champ énergétique.
  • Détection des entités par signaling idéomoteur.
  • Détection des esprits par test musculaire.
  • Prendre contact avec l’entité.
  • Négociation avec les entités.
  • Libération des entités.
  • L’exception à la règle.
  • Guérir le champ d’énergie du client.